Voici un point sur l'historique de la création du WC public de Rieutort d'Aubrac.
Le projet date de 2009, il a semblé nécessaire à la commune de construire un WC public, 30000 personnes passant sur le chemin de Saint Jacques chaque année.
Le projet comportait un garage attenant au WC, pour libérer le garage qui était à l'intérieur du four communal.
En 2009, une subvention de 9821€ a été accordée à la commune, via la DETR (état), nous espérions une subvention du département de 30.000€, mais le conseiller général de l'époque, n'a jamais voulu porter ce projet au conseil général, cela était une mesure de rétorsion contre la commune qui a perduré jusqu'en 2014 (aucune subvention PED du conseiller général de 2007 à 2014, seules les communes de Prinsuéjols et Malbouzon ont été "servies".
Le conseil municipal considérait que le projet devait se faire avec le maximum de subvention.
En 2009, j'avais moi même fait les plans du WC, demandé le permis de construire, l'utilisation d'un architecte ne m'a pas semblé obligatoire, nous n'avions pas l'obligation d'un appel d'offres et l'économie était de 10% de la facture, environ 8000€.
En 2013, nous avons enfin obtenu la subvention de 30.000€ grâce à l'intervention du président du conseil général, Mr Pourquier.
La maçonnerie a pu commencer en septembre 2014, la charpente a été posée début 2015,
Le plombier devait intervenir rapidement, il interviendra (ce n'est même pas lui qui fera le chantier, mais un sous traitant!) en juin 2016, l'électricien qui avait promis d'intervenir en septembre 2015 ne viendra pas avant juin 2016, promenant la commune comme le plombier avec promesse de venir la semaine prochaine, promis juré.
Le choix de la commune avait été de prendre des entreprises locales, j'ai pu constater que c'était vraiment une erreur, non pas sur la qualité du travail, mais sur des délais inacceptables. (pour la plomberie et l’électricité)
L'électricité est obligatoire pour la fosse septique (micro station)

Le consuel (vérification obligatoire de l’installation neuve), selon l'électricien devrait venir le 24 aout 2016, EDF devait venir mettre l'électricité dans les 2 jours suivants, la fosse septique devait être démarrée le 30 août matin.
et là, rien à faire que d'attendre, pour information,  l'électricien ne me répondait plus (durant 1 mois) pour m'annoncer la date du 24 août pour le passage du consuel, après de multiples relances.
Le consuel n'a pas validé l'installation, il est en fait passé le 17 août, je n'ai pas été prévenu, juste le 24 au matin où j'ai eu un SMS de l'électricien m'annonçant sept jours après qu'il n'avait pas le certificat du consuel parce qu'il manquait un bloc de secours.
Le bâtiment n'est pas classé ERP, pourquoi donc ajouter des blocs de secours non obligatoires?, un mystère.
Au final, le consuel a été obtenu le 15 septembre et l’électricité le 22 septembre 2016.

La fosse a été  branchée fin septembre.

Je comprends que certains habitants aient été excédés (encore un peu plus que les autres années, car eux comme moi croyaient à la mise en route du WC pour le printemps 2016)
par des excréments déposés un peu partout (étable, cour, propriétés...), je suis encore plus surpris que certains randonneurs et ouvriers, se permettent de déféquer dans des étables, des jardins privés, des cours de ferme.

En octobre 2016 le WC est désormais opérationnel, le défibrillateur est installé dans l’abri du WC.

Il manque encore du panneautage qui sera en place pour la future saison touristique.

 

Sur le fond du projet, je me suis aperçu qu’il aurait été bien plus simple de prendre un architecte, cela a un coût, mais je pense que la commune aurait pu gagner un an sur la mise en route.

Eric Malherbe, maire

 
marchastel